legend
  • legend

Tolstoï Léon - LA MORT D'IVAN ILITCH (Bilingue)

10,43 €
EN STOCK - EXPÉDITION SOUS 1 A 2 JOURS*
Quantité

Léon Tolstoï - LA MORT D'IVAN ILITCH

  • [2000], trad. du russe par Françoise Flamant
  • préface et notes de Françoise Flamant
  • traduction révisée
  • 256 pages + 16 p. hors texte, 20 ill., 108 x 178 mm
  • collection Folio bilingue (No 89)
  • ISBN 2070411532.

Résumé :
«On serait tenté de dire qu'en faisant une si grande place aux morts et aux corps morts dans son oeuvre d'écrivain Tolstoï se libère momentanément d'une angoisse informe qui n'a jamais cessé de l'habiter depuis son plus jeune âge et qui est associée, chez lui, à l'idée de la mort. Lorsque cette angoisse toujours latente remontait brusquement à sa conscience, elle le terrorisait, lui faisait envisager le suicide. Dès l'âge de quinze ans, si l'on en croit Adolescence, il lui venait à l'esprit que "la mort [l'] attendait à toute heure, à tout instant". Et l'on peut penser que les règles de conduite et de vie qu'il prit l'habitude de rédiger dès cette époque n'étaient pas tant destinées à être suivies (elles ne l'étaient guère) qu'à conjurer l'angoisse de la mort en établissant un programme de travail censé élever l'âme jusqu'à l'immortalité : "Je serais le plus malheureux des hommes si je ne trouvais pas un but à ma vie - un but général et profitable, profitable parce que l'âme immortelle, en se développant, passera naturellement dans un être supérieur correspondant à elle.»

Biographie :
Né en 1828 à Isnaïa Poliana, dans la province de Toula, Léon Tolstoï partagea sa vie entre l'exploitation de son domaine familial, de nombreux voyages en Europe et la littérature. La Guerre et la Paix, paru en 1867, remporta un immense succès, confirmé par la publication d'Anna Karénine (1875-1877). Dans les dernières années de sa vie, son activité philanthropique et sociale va de pair avec ses oeuvres pédagogiques et philosophico-religieuses. Il est mort en 1910.

2070411532
1 Article